Glossary

Confused with some of the terminology? Explore the glossary for more information.

Désorienté par la terminologie? Consultez le glossaire pour en savoir plus.

A

Agent de changement
Personne qui soutient la mise en œuvre d’un changement. Elle doit être représentative de la population des usagers, comprendre la raison d’être du changement et aider à communiquer l’enthousiasme, les possibilités et les détails du changement à d’autres au sein de l’organisme.
Allié adulte
Adulte de confiance qui travaille en collaboration avec les jeunes, les appuie et les défend.
Approche
Fondements philosophiques sur lesquels reposera l’exécution d’un projet. Cela comprend l’ensemble de valeurs qui guide vos activités.
Avertissement de déclencheur
Déclaration au début d’un texte, d’une vidéo, etc. alertant le lecteur ou le spectateur au fait qu’elle contient du matériel potentiellement affligeant. (Oxford Dictionaries.com. (n.d.) Trigger Warning. Retrieved from http://www.oxforddictionaries.com/definition/english/trigger-warning)  

Retour en haut

B

Brise-glaces
Activités qui ont généralement lieu au début d'un texte, d'une vidéo, etc. alertant le lecteur ou le spectateur au fait qu'elle contient du matériel potentiellement affligeant (Oxford Dictionaries.com, n.d.)

Retour en haut

C

Centre d’excellence de l’Ontario en santé mentale des enfants et des adolescents
Le Centre cherche à consolider les résultats en matière de services de première ligne en aidant les organismes de santé mentale des enfants et des adolescents de l’Ontario à utiliser des données probantes pour offrir les meilleurs soins qui soient. Nous fournissons divers outils, services, programmes et formations collaboratives qui appuient les particuliers et les organismes qui cherchent, appliquent et partagent les connaissances permettant de promouvoir les meilleurs services possibles en santé mentale et en mieux-être de tous les enfants et adolescents.
Champion
Personne œuvrant au sein d'un organisme qui est dévouée à soutenir, à promouvoir et à mettre en œuvre une intervention ainsi qu'à surmonter l'indifférence ou la résistance qu'elle pourrait provoquer au ssein d'un organisme. (Damschroder et al., 2009)
Collaboration
Travailler ensemble pour atteindre un but qu’une seule entité ne pourrait accomplir seule. Les efforts collaboratifs peuvent permettre de parvenir à une approche intégrée de l'atteinte d’un objectif commun et mutuellement bénéfique.
Communautés de pratique
Groupes de personnes qui partagent une passion, une préoccupation ou un ensemble de problèmes liés à un sujet en particulier. Ils interagissent régulièrement afin d’approfondir leurs connaissances ainsi que leur savoir-faire, et d'apprendre à mieux faire les choses.
Construction sociale
Mécanisme, catégorie ou phénomène social créé et développé par la société; perception d'un individu, d'un groupe ou d'une idée « établie » par la pratique culturelle ou sociale. (Dictionary.com’s 21st Century Lexicon. (n.d.). Social construct. Retrieved from http://dictionary.reference.com/browse/social+construct)
Culture
Ensemble de modèles utilisés pour guider nos comportements, nos pensées, nos artéfacts, nos cérémonies, nos discours, nos valeurs, notre sens de l’éthique et plusieurs autres éléments de nos vies.

Retour en haut

D

Développement positif des jeunes
Approche axée sur les forces, se concentrant sur le soutien aux jeunes, visant leur développement à l'adolescence et le succès de leur transition vers l'âge adulte. Les initiatives positives de développement de la jeunesse comprennent des éléments comme le lien social, les compétences psychosociales, l'inclusion sociale, la santé et le savoir-faire physiques, la citoyenneté et la contribution, la réuissite scolaire et l'employabilité. (Youthrive. (n.d.). Glossary: Positive Youth Development. Retrieved from http://www.youthrive.ca/make-links/glossary)
Diversité
Éventail de différences entre des personnes. Cela comprend notamment la langue, l’éducation, les traditions culturelles et les expériences de travail, parmi plusieurs autres. Il existe des différences entre les cultures dans le monde et au sein de celles-ci.
Donner et recevoir
Connaissances, compétences et qualités que les membres d’un groupe apportent à une expérience et ce qu’ils espèrent obtenir en retour.

Retour en haut

E

Éducation expérientielle
Approche pédagogique fondée sur l’idée que l’apprentissage idéal se fait grâce à l'expérience. Les tâches d’apprentissage nécessitent la participation active de l’ étudiant à des occasions pratiques et elles doivent lier leur contenu à la vie de l'étudiant. L’éducation expérientielle combine l’apprentissage actif avec les expériences concrètes, les concepts abstraits et la réflexion dans le but de mobiliser tous les styles d’apprentissage (Coffey, H. (n.d). Experiential education. K-12 Teaching and Learning from the UNC School of Education. Learn NC. Retrieved from http://www.learnnc.org/lp/pages/4967)
Encadrement
Observation personnelle, instructions et rétroaction ou autres formes de formation sur le terrain en milieu de travail. (Fixen et al., 2005)
Enjeux générationnels (écart entre générations)
Mésentente ou manque de communication engendrés par les différences dans les coutumes, les attitudes et les croyances entre deux générations, quelles qu’elles soient, particulièrement entre jeunes et adultes . (Dictionary.com. (n.d.). Generation gap. Retrieved from http://dictionary.reference.com/browse/generation+gap)
Équipe de mise en œuvre
Un certain nombre de représentants de l’organisme qui aident à la réalisation du plan de mise en œuvre et qui assurent le bon déroulement des étapes de mise en œuvre de la pratique ou du programme sélectionné.
Équité en matière de santé
Instaurer l’égalité d’accès et des possibilités de maintenir une bonne santé pour tous et atténuer les différences évitables et injustes en matière de santé parmi les groupes de la population. (World Health Organization, n.d.)
Espace
Forme abstraite d’environnement qui est socialement établie par la façon dont les personnes interagissent dans leur environnement physique (lieu). (Griffin, S. (2011). The spatial environments of street-involved youth: Can the streets be a therapeutic milieu? 16-25.)
État de préparation au changement
Différentes manières dont les individus, les organismes et les collectivités varient au niveau de leur intérêt, de leur volonté et de leur capacité à acquérir et à adopter de nouvelles connaissances et de nouveaux comportements. (Barwick et al., 2005[/fn])
Éthique
Questions et opinions quant à savoir si ce que fait ou tente de faire un chercheur et si sa façon de procéder sont éthiquement corrects. Certains de ces enjeux sont la confidentialité, les droits de la personne et la justesse de l’information. (Rittenhouse, Campbell & Daltro, 2002)
Évaluation (résultat)
Mesure dans laquelle un programme a eu du succès en termes d’atteinte des buts et des résultats.
Évaluation (sommative) des résultats
Type d’évaluation qui mesure à quel point un programme a réussi à atteindre des objectifs et des résultats qui aident à éclairer les décisions sur la programmation future.
Évaluation de programme
collecte et analyse systématiques d’information en vue de vérifier si un programme ou un projet répond aux objectifs. Elle fait savoir aux communautés si elles sont sur la bonne voie et permettent de repérer les modifications qu’il faut effectuer en cours de route (Whitman & Wadud, 2013).
Évaluation participative
Approche qui mobilise les jeunes dans l’évaluation des programmes, des organismes et des systèmes conçus pour les servir. Il existe différents modèles d’évaluation participative. Certains sont entièrement animés par les jeunes, tandis que d’autres sont menés en partenariat avec des adultes (ACT for Youth Centre of Excellence. (2015). Youth Participatory Evaluation. Retrieved from http://www.actforyouth.net/youth_development/evaluation/evaluators/)

Retour en haut

F

Facteurs de protection
Facteurs favorisant la santé mentale et améliorant la résilience face aux problèmes de santé mentale.
Facteurs de risque
Facteurs qui mettent les jeunes à un risque accru de problèmes de santé mentale.

Retour en haut

G

Gouvernance
Fondamentalement, la gouvernance concerne la prise de décision responsable et le système qui la soutient et la légitime. Selon cette définition, les dirigeantses ou les consiels d'adminsitration jouent trois rôles principaux : 1) établir des politiques, 2) prendre des décisions importantes et stratégiques, et 3) surveiller les activités d’un organisme (The Centre of Excellence for Child and Youth Mental Health. (2014). Governance for agencies in Ontario’s transitioning child and youth mental health sector. Retrieved from http://www.excellenceforchildandyouth.ca/sites/default/files/policy_governance_cymh.pdf).
Groupe dominant
Certaines identités sont mieux acceptées, valorisées, désirées dans la société. Ces identités sont reflétées dans les groupes de personnes dominantes de la société. Par exemple, lorsque nous pensons à l’identité de genre au Canada, le sexe mâle est le groupe dominant.
Groupe marginalisé
Individus ou groupes de personnes qui sont systématiquement exclus de toute participation significative aux activités humaines, économiques, sociales, politiques, culturelles et autres de leurs collectivités. En conséquence, ils sont privés de la possibilité de se réaliser en tant qu'êtres humains. Les personnes qui se s'identifient en marge des groupes dominants (par exemple blancs hétérosexuels exempts de handicap) sont souvent marginalisées.

Retour en haut

H

Honoraire
Rétribution significative offerte à un jeune en guise d’appréciation pour son expertise et son temps. Parmi les exemples, on trouve de la nourriture, des cartes-cadeaux, des heures de bénévolat et des références professionnelles.

Retour en haut

I

Identités sociales
La théorie de l’identité sociale compare la façon dont le comportement et l’identité varient en fonction des concepts fluides des gens d’eux-mêmes soit en tant qu’individus ou que membres de groupes .(Chegg.com. (n.d.) Definition of Social Identity. Retrieved from http://www.chegg.com/homework-help/definitions/social-identity-49) Un élément majeur de l’identité sociale d’une personne est son sens de qui elle est, d’après son appartenance (ou ses appartenances) de groupe(s) (McLeod, S. (2008). Social Identity Theory. Retrieved September 15, 2015, from SimplyPsychology.org website : http://www.simplypsychology.org/social-identity-theory.html)
Indicateurs
Ce que vous pouvez observer (voir, entendre ou lire) qui déterminent si le résultat a été atteint. Parmi les exemples, on trouve les taux de participation, les temps d’attente ou la rétroaction issue de la participation aux programmes.
Iniquité en matière de santé
Différences en matière de santé qui sont injustes, évitables et inutiles. Par exemple, les résultats liés à la santé de certaines populations sont inférieurs en raison d’un éventail de facteurs souvent liés à la pauvreté, à la discrimination et aux groupes victimes d’exclusion. (World Health Organization, n.d.)
Innocuité clinique
Mesures pour assurer la sécurité des jeunes participants (par exemple faire en sorte qu’une personne formée en counseling soit présente pour aider les jeunes en cas de déclencheur ou s’ils se mettent à éprouver de la détresse).
Intersectionnalité
Manière de comprendre les multiples formes d’oppression (p. ex. le racisme, le sexisme, l’homophobie) et la façon dont elles se juxtaposent dans l’expérience d’une personne. Par exemple, une jeune qui s’identifie comme une femme hétérosexuelle canadienne d’origine africaine et ayant une déficience pourrait être victime d’oppression liée à ses origines ethniques, à son sexe et à sa déficience, tout en faisant l’objet de privilèges liés à son orientation sexuelle.

Retour en haut

J

Jeunes engagés
Jeunes qui jouent un rôle actif dans la planification de programmes et la prise de décisions. Il peuvent comprendre des clients, d'anciens usagers du service ou ceux qui expriment un réel intérêt envers les enjeux.

Retour en haut

L

Leadership
Ensemble de personnes et de processus qui créent l’organisation dans un premier temps ou qui l’adaptent aux circonstances qui changent de manière importante. Ils définissent ce à quoi devrait ressembler l’avenir, alignent les gens avec la vision et les inspirent à la mettre en œuvre tout en reconnaissant les obstacles potentiels.
Lieu
Environnement ou site physique (Griffin, S. (2011). The spatial environments of street-involved youth : Can the streets be a therapeutic milieu? 16-25.)
Lieu (plus) sécuritaire
Un lieu (plus) sécuritaire est un environnement favorable, non menaçant, qui favorise l'ouverture d'esprit, le respect, la volonté d'apprendre d'autrui, ainsi que la sécurité physique et mentale. Il s'agit d'un lieu critique des structures de pouvoir qui influencent nos vies quotidiennes et où la dynamique du pouvoir, des origines et des effets de notre comportement sur les autres sont priorisés. Toute personne qui entre dans un lieu (plus) sécuritaire a la responsabilité d'en défendre les valeurs. (Coalition for Safer Spaces. (2010). What are, and why support, 'safer' space. Retrieved from https://saferspacesnyc.wordpress.com/)

Retour en haut

M

Mise en œuvre
Processus de mise en application effective d’une pratique ou d’un programme défini; mener à bonne fin.
Mise en œuvre
Processus par lequel on instaure une pratique ou un programme défini pour en arriver à un résultat. (Fixsen et al. (2005). Glossary. Online EIP Implementation Module. The Centre of Excellence for Child and Youth Mental Health. Retrieved from http://www.excellenceforchildandyouth.ca/sites/default/files/olm/implementation/4/player.html)
Mobilisation de la recherche (voir mobilisation des connaissances)
Concerne la dissémination du savoir et des renseignements entre plusieurs individus et groupes, conduisant à des avantages intellectuels, sociaux et économiques. (University of Guelph. (n.d). Defining our terms: What is “Community Engagement?” Institute for community engaged scholarship. Retrieved from http ://www.theresearchshop.ca/defining-our-terms)
Mobilisation des connaissances (MbC)
l'utilisation éclairée de données probantes et d'expertise afin d'harmoniser la recherche, la politique et la pratique, et d'améliorer les résultats pour les enfants, les adolescents et leurs familles.
Mobilisation des familles
Partenariat actif entre les familles et les fournisseurs de services. Pour les fournisseurs de services, cela consiste à être à l'écoute de ce que les familles pensent de même qu'à amorcer un dialogue avec elles et à cusciter leur participation à la prise de décisions en tant qu'alliés essentiels afin que leur engagement soit significatif et qu'il prenne un sens. La mobilisation efficace des famille nécessite que le fournisseur de services élabor un processus d'établissement des relation axé sur l'écoute.
Mobilisation des jeunes
Renforcer l'autonomie de tous les jeunes en tant que partenaires précieux en vue d'aborder et de prendre des décisions sur les questions qui les touchent personnellement ou qu'ils estiment importantes.
Mobilisation significative
Les jeunes participent de manière active lorsqu'ils s'impliquent dans des activités qu'ils estiment avoir un but, lorsqu'ils démontrent leur engagement envers les activités dans lequelles ils s'investissent et qu'ils ont acquis des connaissances grâce à elles.
Modèle logique de programme
Schéma (p. ex., organigramme) représentant les différentes composantes d'un programme et montrant comment celles-ci sont liées entre elles afin d'atteindre les résultats escomptés (Rittenhouse et. al, 2002).

Retour en haut

O

Obstacles
Conditions qui empêchent une personne de participer activement à une partie de sa vie. Celles-ci peuvent comprendre sans s’y limiter, la langue, la géographie, les situations de vie, la stigmatisation, d’autres engagements comme l’école ou le travail et plus encore.
Oppression
Quand des gens en position de pouvoir contrôlent des personnes ayant moins de pouvoir de manière blessante et injuste. Cela peut se produire de manière historique ou culturelle, ainsi qu’au niveau individuel ou institutionnel. Les systèmes d’oppression comprennent le racisme institutionnalisé, l’homophobie, la transphobie, le classisme, la discrimination fondée sur la capacité physique, etc.

Retour en haut

P

Partenariat (organisationnel)
Relation inter-organisationnelle formelle entre deux ou plusieurs parties où des objectifs communs sont définis, des engagements sont pris et où les risques et les récompenses sont partagés entre les deux parties.
Partenariats jeunes-adultes (PJA)
Un tel partenariat est une relation volontaire entre des jeunes et des adultes qui repose sur le fait que les adultes reconnaissent et favorisent les capacités, les perspectives, les idées et les connaissances des jeunes tout au long de la relation (Fletcher, A. (2008). Youth Adult Partnerships. The Free Child project. Retrieved from http://www.freechild.org/yapartnerships.htm)
Plan de communication
Approche axée sur les politiques quant à la prestation d’information aux intervenants au sujet d’un projet . (Rouse, M. (2015, May). What is communication plan. WhatIs. Retrieved from http://whatis.techtarget.com/definition/communication-plan) Il s’agit d’un processus détaillé visant à s’assurer que le message voulu est reçu et compris, et que le récepteur prend des mesures en conséquence. Cela comprend : (1) déterminer les objectifs, (2) choisir le public et (3) sélectionner le(s) moyen(s) approprié(s) pour le joindre. (Business Dictionary. (n.d). Communications planning. Retrieved from  http://www.businessdictionary.com/definition/communications-planning.html)
Planification de la relève
Processus par lequel une organisation s’assure de l’embauche et du développement d’employés pour remplir chaque rôle clé au sein de l’entreprise. Grâce au processus de planification de la relève, les employés sont recrutés et ils ont la possibilité de développer leurs connaissances, leurs compétences et leurs aptitudes. Cela les prépare à un avancement ou à une promotion dans des rôles de plus en plus exigeants (Heathfield, S. (n.d.). Succession Planning. Retrieved from http://humanresources.about.com/od/glossarys/g/successionplan.htm)
Politique de pure forme
Des jeunes sont utilisés de façon inconséquente par des adultes pour enforcer la perception qu'ils sont impliqués, mais ces jeunes n'ont pas de réelle possibilitéde conrtibuer de façon significative (Fletcher, A. (2008). Ladder of Youth Voice. The Free Child Project. Retrived from http://wwww.freechild.org/ladder.htm)
Pouvoir
Capacité des personnes à travailler dans le but d’atteindre leurs propres objectifs et d’apporter des changements dans leur propre vie. Les groupes dominants ont du pouvoir social (par exemple les adultes ont du pouvoir sur les jeunes). Cela signifie qu’ils peuvent prendre des décisions sur la façon dont les ressources sont réparties et contrôler qui en bénéficie. (Youth Environmental Network, n.d.)
Pratique anti-oppressive (PAO)
Façon de travailler qui reconnaît les inégalités sociales existantes ainsi que les déséquilibres de pouvoir et qui les réduit au moyen de la mobilisation significative et de la collaboration avec les enfants, les jeunes, les familles et les fournisseurs de services à tous les niveaux de prise de décisions.
Pratique de réflexion critique
Capacité de réfléchir individuellement ou en groupe de manière honnête sur le pouvoir, les privilèges ainsi que l'identité et établir des liens entre les facteurs systématiques qui ont une incidence sur soi-même et sur sa collectivité (par exemple la pauvreté, la discrimination out l'accessibilité). Pratique qui aide à déterminer les multiples systèmes qui créent des obstacles à la mobilisation significative.
Pratiques éclairées par des données probantes
Elles allient les meilleurs travaux de recherche disponibles à l’expérience ainsi qu’au jugement des praticiens, des enfants, des adolescents et des familles de manière à leur offrir des avantages mesurables.
Pratiques exemplaires
Prestation de soins recourant à une prise de décisions fondée sur des données probantes et axée sur l’amélioration continue de la qualité en ce qui a trait à l’efficacité. (Alberta Mental Health Board, 2005)
Prise de décision conjointe
Prise de décision à deux personnes ou plus.
Privilège
Pouvoir social accordé à tous les membres d’un groupe dominant et intégré dans nos institutions formelles et informelles (p. ex. le privilège des Blancs, le privilège de hommes, etc.). Dans la plupart des cas, le privilège n’est pas mérité. (Colours of Resistance, n.d.)
Problèmes systémiques
Problèmes à l’échelle d’un système qui nuisent à un groupe ou à un système (comme un organisme, l’économie ou le marché) dans son ensemble ou qui le visent, plutôt que ses membres ou parties individuels. Le racisme n’est pas uniquement l’attitude de quelques personnes, mais bien un problème systémique qui touche de nombreux secteurs de la société . (Business Dictionary.com. (n.d.) Systemic. Retrieved from http://www.businessdictionary.com/definition/systemic.html)
Promotion de la santé mentale
Initiatives axées sur les forces et visant à diminuer la stigmatisation, à renforcer les facteurs de protection, à réduire les facteurs de risques et à aider tous les jeunes ou les groupes spécifiques à accéder à de l’aide et à des ressources. Les jeunes et les intervenants issus de différent secteurs, tels que les écoles, sont des partenaires actifs dans la conception, la planification et la réalisation de ces initiatives (CAMH, 2014.
Psychosocial
Relatif à l’interrelation des facteurs sociaux et de la pensée et du comportement individuel : la prise en charge psychosociale des patients . (« the psychosocial care of patients ») (Oxford Dictionaries. (n.d.). Psychosocial. Retrieved from http://www.oxforddictionaries.com/definition/english/psychosocial)

Retour en haut

R

Recherche-action participative
Type de recherche qui combine deux approches différentes : la recherche participative et la recherche-action. La recherche participative encourage une participation égale au processus de recherche, à la fois de la part des chercheurs et des participants. La recherche-action utilise des résultats pour révéler des stratégies qui peuvent résoudre les problèmes d’une collectivité. Les besoins communautaires sont évalués et des mesures sont prises dans le but d’opérer un changement social par le développement de services et d’organismes . (Watters, J. Comeau, S. & Restall, G. (2010). Participatory Action REsearch : An educational Tool for citizen-users of community mental health services. Retrieved from http://umanitoba.ca/rehabsciences/media/par_manual.pdf)
Relations authentiques
Relations reposant sur le respect et la confiance qui impliquent un juste équilibre dans les rapports de force entre les jeunes et les adultes qui travaillent collectivement à atteindre des buts communs.
Résilience
Capacité d’adaptation pour faire face avec succès à l’adversité. Les adversités peuvent aller d’un seul incident (p. ex. un accident de voiture) à une exposition répétée (par exemple abus ou négligence continuelle). Les relations sont essentielles pour renforcer la résilience.
Résultat
Effet à court et à moyen terme des extrants d’une intervention, par exemple les progrès en matière de savoir, d’attitude, de croyances et de comportements (UNAIDS, n.d.). 

Retour en haut

S

Santé mentale
Capacité d’éprouver un sentiment, de penser et d’agir de façon à accroître sa capacité à profiter de la vie et à composer avec les défis qu’elle comporte.
Soutien clinique
Lorsqu’ils travaillent avec des jeunes, en particulier ceux qui ont des expériences vécues, les organismes s’assurent que les jeunes ont accès à des systèmes de soutien, à du personnel ou à des pairs formés en vue de fournir un appui de base en matière de santé mentale.
Soutien par les pairs
Relation de soutien entre des personnes qui ont vécu une expérience similaire. Il existe différents types de soutien par les pairs qui s’inscrivent le long d’un spectre allant du soutien informel au soutien formel par les pairs au sein du cadre organisationnel d’une structure. Le soutien des pairs dans un contexte clinique peut impliquer un programme où des travailleurs de soutien par les pairs offrent la possibilité d’une relation de soutien, permettant l’autonomisation . (Mental Health Commission of Canada. (2015). Peer Support. Retrieved from http://www.mentalhealthcommission.ca/English/issues/peer-support)
Soutiens naturels
Les soutiens naturels sont les relations qui se produisent dans la vie quotidienne. Les soutiens formels sous-entendent généralement une certaine forme de paiement pour des services et ils peuvent comprendre des relations avec des fournisseurs de services – tels que des conseillers, des thérapeutes, du personnel de première ligne et des gestionnaires de soins. En revanche, les soutiens naturels sous-entendent généralement des relations avec des membres de la famille, des amis, des collègues, des voisins ou des connaissances, et ils sont d’une nature réciproque (donner et recevoir). Ces soutiens aident la personne à développer un sentiment d’appartenance sociale, de dignité et d’estime de soi . (The UPenn Collaborative on Community Integration. (n.d) Community Integration Tools : Natural Supports. Retrieved from http://tucollaborative.org/pdfs/Toolkits_Monographs_Guidebooks/relationships_family_friends_intimacy/Natural_Supports.pdf)
Stigmatisation (de la maladie mentale)
Trois personnes sur quatre ayant une maladie mentale signalent avoir été victimes de stigmatisation. Quand une personne est étiquetée par sa maladie, elle est considérée comme faisant partie d’un groupe stéréotypé. Les attitudes négatives créent un préjudice qui conduit à des actions négatives et à de la discrimination (Government of Western Australia Mental Health Commission. (n.d.) What is stigma? Retrieved from  http://www.mentalhealth.wa.gov.au/mental_illness_and_health/mh_stigma.aspx). L’expérience de la stigmatisation peut prendre plusieurs formes et celle-ci peut être le fait de plusieurs sources telles que des individus, des groupes ou des institutions . (The Centre of Excellence for Child and Youth Mental Health, n.d.)

Retour en haut

V

Violence structurelle
Fait référence aux moyens systématiques par lesquels les structures sociales nuisent ou désavantagent des individus. La violence structurelle est subtile, souvent invisible, et il souvent impossible de cerner une personne en particulier qui puisse (ou qui veuille) en être tenue responsable (contrairement à la violence comportementale) . (Burtle, A. (2013). Structural Violence : Inequality and the harm it causes. Retrieved from http://www.structuralviolence.org/structural-violence/)

Retour en haut